Transfert

A compter du 1er janvier 2016, la décharge de Pariacabo fait l’objet d’un arrêté d’exploitation sur décision préfectorale.

Dès lors, le conseil communautaire de la Communauté de Communes Des Savanes (CCDS) a approuvé la décision de transférer les déchets ménagers et assimilés de la CCDS vers le centre de stockage des déchets des maringouins, situé sur la commune de Cayenne (collectivité voisine).

En projet, la Communauté de Communes Des Savanes (CCDS) prévoit la construction d’un quai de transfert sur son territoire, dans la perspective d’un transfert optimisé vers le Centre de Stockage dédié.

Dans cette attente, la solution de transfert provisoire retenue est une reprise sur une dalle imperméable.

Les déchets collectés par les bennes à ordures ménagères (collectes communales) sont déchargés sur une zone située au niveau de l’ancienne déchèterie de la commune de Kourou.

A l’aide d’une pelle ou d’un chargeur, les déchets sont disposés dans des bennes de 30 m3 alignées le long des quais existants de la déchetterie, puis transférées vers la décharge des Maringouins pour traitement.

La manipulation des déchets nécessite une organisation et des aménagements indispensables pour maîtriser les nuisances potentielles. Dès lors, des travaux de conformité de l’aire de transfert provisoire sont en cours avec pour objectifs de :

  • Faciliter les mouvements des engins pour une rapidité de mise en bennes des déchets ;
  • Récupérer les jus de déchets et les transférer vers le système de traitement des lixiviats du site ;
  • Ne pas impacter les autres activités sur le site (dépotage et stockage de déchets verts et inertes).

A terme, la collectivité disposera sur son territoire d’une installation de transfert des déchets dédiée à l’ensemble de son territoire. 

Présentation installation de transfert en projet

Schéma de l'unité de transfert

Schéma de l’unité de transfert

L’unité de transfert permet de rassembler les déchets sur une plate-forme avant le rechargement dans des gros porteurs et vers le site de décharge finale.

Pour cela, l’unité de transfert sera prioritairement située sur une zone d’accessibilité facile à partir de gisement de déchets, mais aussi de liaison directe avec le site de décharge situé préférentiellement à au moins une vingtaine de kilomètre.

L’unité de transfert résout fondamentalement deux problèmes : la concentration des déchets dans des gros porteurs et le transfert des déchets dans les bennes creuses.

La conception et l’implantation du site de transfert seront fondées en particulier sur les principes suivants :

  • La compacité des installations favorables à leur intégration dans l’ensemble de l’aménagement et à l’économie du projet
  • Un traitement spécifique des différents flux à transférer, de manière à faciliter l’exploitation
  • La prise en compte des contraintes environnementales liées à l’installation dans son ensemble et celles qui sont spécifiques aux différents types de déchets concernés ;

A ce jour, le projet est au stade validation « étude conception » avec une mise en fonctionnement prévue pour 2018.

Schéma de l'unité de transfert

Schéma de l’unité de transfert

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid